Une initiative stimule l'entrepreneuriat féminin dans les régions françaises à faible revenu

22 février, 2018

L'école de commerce international HEC gère un incubateur d'entreprises sociales, StandUp, pour aider les femmes des quartiers populaires dans le contexte de l'entrepreneuriat féminin. Le programme soutient les femmes et leurs projets d'entreprise afin d'encourager l'entrepreneuriat féminin dans ces zones urbaines sensibles.

 

Tout au long du mois de janvier, des femmes de quartiers français défavorisés ont pu travailler sur leurs modèles d'affaires aux côtés d'étudiants de HEC.

 

StandUp est un programme gratuit, structuré et flexible qui permet à ses participantes de développer leurs activités grâce aux conseils d'experts et avec leur soutien.

 

Il y a deux ans, ce projet qui ne devait durer qu'une semaine est devenu un programme de soutien à long terme, avec des sessions de trois semaines en janvier, ainsi que deux sessions d'été. Le programme StandUp s'est fixé un objectif de 380 bénéficiaires en 2018.

 

Hafida Guebli, qui a participé à StandUp, s'est intéressée aux affaires dès l'âge de 13 ans. «J'avais l'habitude de louer mes robes à mes camarades de classe. J'ai continué à faire ça pendant longtemps. Quand j'avais 18 ans, j'ai même créé une page Facebook», a-t-elle déclaré.

 

Depuis lors, elle a fondé Nebys, une application qui met les locataires et les propriétaires en contact direct. Cette application est également adaptée aux personnes handicapées.

 

Stéphanie, une autre participante de l'édition 2016, a apprécié StandUp, car ce programme lui a permis d'envisager son entreprise en dehors de ce cours. Avec deux autres participantes de StandUp, elle a fondé Jo & Avrel, une épicerie spécialisée dans la vente de produits africains.

 

D'après une étude de 2015 publiée par le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (CREDOC), 2 % des femmes des zones urbaines sensibles possèdent une entreprise, contre 6 % en dehors de ces zones. On ne peut donc pas dire que l'entrepreneuriat féminin n'existe pas dans ces zones, mais il y est plus rare. Des initiatives comme StandUp constituent un encouragement positif au sein de ces communautés.

 

Lire la suite ici: https://www.euractiv.com/section/economy-jobs/news/boosting-female-entrepreneurship-in-low-income-neighbourhoods/