Une eurodéputée travailliste encourage l’entreprenariat féminin au niveau de l’UE

31 janvier, 2019

Une conférence de haut niveau a été organisée à Bruxelles par Marlene Mizzi, eurodéputée travailliste et ambassadrice de l’initiative européenne Erasmus pour jeunes entrepreneurs, afin de discuter de l’entrepreneuriat féminin, de ses perspectives et de ses difficultés, mais aussi de son impact sur le marché du travail. L’intérêt et le taux de participation suscités par cet événement indiquent qu’il s’agissait d’un débat très attendu.

 

Au cours de la conférence, les parties prenantes ont lancé une discussion animée sur les défis et les obstacles auxquels sont confrontées les femmes entrepreneurs. Elles ont envisagé des solutions pratiques pour promouvoir un entreprenariat féminin inclusif et créer un environnement plus favorable aux femmes.

 

L’eurodéputée Mizzi a souligné que le lancement d’une activité entrepreneuriale était un bon moyen pour les femmes de prendre leur autonomie et de contrôler et choisir leur style de vie et de travail pour l’avenir. Elle a défendu la nécessité de solutions pratiques pour aider les femmes entrepreneurs et leurs entreprises à prospérer, en particulier dans les premières années, période où elles sont les plus vulnérables.

 

«Nous devons faciliter l’accès au financement, à la formation, aux compétences et à la gestion des risques. Nous avons besoin d’un accompagnement et d’un mentorat plus personnalisés, offrant un soutien individuel aux femmes. … Nous devons évaluer les raisons pour lesquelles les femmes entrepreneurs ne sont pas plus présentes sur le marché du travail. Leur contribution à l’économie ne doit pas être sous-estimée», a-t-elle déclaré.  

 

L’eurodéputée Mizzi a fait remarquer que l’Europe avait besoin de plus de femmes ayant l’esprit d’entreprise, prêtes à créer leur propre activité et à investir dans leur avenir. Elles sont des moteurs de création d’emplois et de croissance économique. Les décideurs politiques devraient donc aborder cette question de façon plus directe.

 

De nombreux participants de haut niveau, dont le ministre roumain du travail et de la justice sociale, Marius-Constantin Budai, ainsi que des eurodéputés, des représentants de la Commission européenne et des organisations professionnelles, ont assisté à cet événement.

 

The event was attended by many high-level participants, including the Romanian Minister of Labour and Social Justice, Marius-Constantin Budai, as well as MEPs, European Commission representatives and business organisations.