StartHer Awards: vive l’entrepreneuriat féminin!

08 novembre, 2017

10 créatrices de start-up provenant de 8 pays européens ont été invitées à présenter leur entreprise à l’occasion des StartHer Awards 2017, qui ont eu lieu le 19 octobre, dans l’espoir de remporter le premier prix. La grande lauréate est Novagray, une start-up française de MediTech.

 

Chaque candidate devait faire une présentation de 3 minutes, suivie d’une séance de questions de 2 minutes de la part du jury. Pour participer, il fallait que l’entreprise ait entre 6 et 36 mois, qu’elle ait été fondée par une femme et que son siège soit situé dans l’UE. Alors que 30 pays étaient en lice, seulement huit ont été représentés par les 10 finalistes.

 

Novagray, une start-up française de MediTech qui a créé une radiothérapie personnalisée et commercialisé le premier test de radiosensibilité pour le cancer du sein, a remporté le premier prix et une prime de 10 000 euros. Deux autres favoris ont reçu la mention spéciale du jury: l’entreprise française Wilov et l’entreprise bulgare ClaimCompass. Les autres finalistes étaient CitizenLab (Belgique), Contellio (Pologne), Devoleum (Italie), Exate Technology (Royaume-Uni), HelloMind (Danemark), Strattic (Israël) et Tracktor (France).

 

Ils bénéficieront tous d’un accompagnement par un tuteur et de l’accès au programme Bizspark de Microsoft, qui offre des outils et des ressources pour développer une entreprise.

 

Mounir Mahjoubi, secrétaire d’état français en charge du numérique, a assisté à la remise des prix aux côtés de 350 invités, offrant soutien et encouragement aux femmes entrepreneurs.

 

StartHer a débuté en tant que section française de Girls in Tech en 2010. C’est maintenant une organisation indépendante qui encourage les femmes et les jeunes filles à poursuivre leur vocation dans la technologie et l’entrepreneuriat.