Soutien financier luxembourgeois aux microentreprises bosniaques

08 septembre, 2017

Le Fonds européen pour l’Europe du Sud-Est (FEESE), basé au Luxembourg, a décidé de prêter 2 millions d’euros à MI-BOSPO, une fondation de microcrédit de Bosnie-Herzégovine, afin d’aider 3 000 microentreprises à obtenir des financements, rapporte le Luxemburger Wort. MI-BOSPO et le FEESE ont déjà soutenu des milliers de chefs d’entreprises, y compris des femmes entrepreneurs à faible revenu.

 

Ces nouveaux prêts, dont la moitié est réservée aux entreprises rurales, ciblent les microentreprises, qui ont souvent du mal à accéder au financement de manière plus traditionnelle.

 

Le partenariat entre MI-BOSPO et le FEESE, qui remonte déjà à plus de dix ans, a aidé près de 16 000 microentreprises rurales, parmi lesquelles de nombreuses femmes entrepreneurs à faible revenu nécessitant un soutien pour renforcer leur position sociale et économique.

 

Christoph Tiskens, président du conseil d’administration du FEESE, a déclaré à ce propos: «Notre dernier investissement dans MI-BOSPO fera progresser l’objectif du FEESE, qui est d’élargir l’accès au financement responsable, garantissant le succès du partenariat en cours.»

 

Lancé en 2005, le FEESE est le premier partenariat public-privé de ce type et le premier fonds de développement financier géré par le secteur privé à mobiliser des fonds pour les micro et petites entreprises d’Europe de l’Est et du Sud-Est.

 

Plus d’information ici.