Sommet Fortune Most Powerful Women à Londres

14 juin, 2017

Une partie des femmes les plus influentes du monde se sont réunies lundi à Londres. Dans le cadre du sixième sommet international annuel Fortune Most Powerful Women, les femmes les plus brillantes issues de divers secteurs et milieux ont parlé des problèmes critiques auxquels les personnes de leur sexe sont confrontées en salle de réunion.

 

Au cours de cette conférence annuelle, qui s'est tenue les 12 et 13 juin, les femmes les plus influentes du monde ont abordé les difficultés que posent les bouleversements géopolitiques pour la croissance du numérique.

 

Sous le thème «Finding Your New Power» (Trouve en toi une nouvelle force), d'éminentes représentantes du gouvernement, d'organismes philanthropiques et du monde de l'éducation et des arts ont encouragé les femmes à lutter pour leurs ambitions.

 

Les participantes comprenaient la top model et femme d'affaires Naomi Campbell, et la chanteuse-compositrice, militante et philanthrope Annie Lennox. L'ancienne Première ministre danoise Helle Thorning-Schmidt, la directrice générale de la Confederation of British Industry, Carolyn Fairbairn et la directrice exécutive de Heineken, Charlene Lucille de Carvalho-Heineken, figuraient également parmi les intervenants.

 

Les conversations portaient sur les moyens d'optimiser la valeur pour les actionnaires, sur la multiplication des pôles technologiques européens et sur les conséquences du Brexit pour le reste de l'Europe.

 

Parallèlement aux conseils visant à résoudre les problèmes et aux discours de motivation, le luxe et le divertissement étaient également au rendez-vous.

 

Moins de deux semaines après la terrible attaque sur la ville, le magazine Fortune soulignait que le maintien de cette conférence selon le calendrier prévu avait un relent doux-amer, rappelant la capacité de Londres à poursuivre calmement ses activités tout en pansant ses plaies.