Qui sommes-nous?

«Il ne s'agit pas de savoir qui va me laisser faire, mais qui va m'en empêcher.» (- Ayn Rand)

 

Le saviez-vous?*

 

Les femmes représentent 52 % de la population européenne, mais seulement 34,4 % des travailleurs indépendants de l'Union européenne (UE) et 30 % des créateurs d'entreprise.

 

En 2012, les femmes représentaient à peine 29 % des entrepreneurs en activité au sein de l'Europe-37 (28 pays de l'UE, Albanie, ex-République yougoslave de Macédoine, Islande, Israël, Turquie, Liechtenstein, Monténégro, Norvège et Serbie).

 

En 2012, les cinq pays affichant les taux d'entrepreneuriat féminin les plus élevés étaient la Grèce, l'Albanie, le Portugal, l'Italie et la Croatie.

 

Beaucoup imputent ces faibles chiffres au manque de confiance et à la peur de l'échec.

 

Ce dont nous sommes sûrs, c'est que les femmes qui cherchent à créer et diriger une entreprise rencontrent des difficultés comme l'accès au financement, à l'information, aux réseaux d'affaires et à la formation ou la conciliation de la vie professionnelle et de la vie familiale. Nous ne pouvons pas résoudre tous ces problèmes en même temps, mais nous voulons nous assurer que les femmes disposent de tous les outils de soutien possibles.

 

Les défenseurs des femmes entrepreneurs en Europe sont de plus en plus nombreux et divers. La passerelle européenne de l'entrepreneuriat féminin WEgate est une plateforme électronique lancée par la Commission européenne pour soutenir ce réseau.

 

WEgate n'est pas une organisation en tant que telle. Elle ne fournit pas de services de soutien ni de conseils, et n'a pas d'objectifs commerciaux. Il s'agit d'une simple passerelle en ligne permettant d'accéder à des informations utiles et stimulantes, généralement présentées sous forme d'une brève description accompagnée de liens vers des sites web utiles.

 

*Source: «Statistical data on Women entrepreneurs in Europe» (Septembre 2014)