Promouvoir l'égalité entre les femmes et les hommes dans l'industrie cinématographique

13 avril, 2017

Le week-end dernier, le Secrétariat général grec pour l'égalité des sexes, en partenariat avec l'Institut suédois du cinéma, a organisé à Athènes un festival du film de trois jours sur le thème de l'égalité entre les femmes et les hommes dans l'industrie cinématographique.

 

Cinq films traitant de questions liées à l'égalité de genre ont été projetés durant ce festival intitulé «50/50: Gender Equality also in Cinema» (50/50: l'égalité des sexes aussi au cinéma):

 

• «Pure» de Lisa Langseth (Suède, 2010)

• «Armwrestler from Solitude» de Lisa Munthe et Helen Ahlsson (Suède, 2004)

• «Lipstick Under My Burkha» d'Alankrita Shrivastava (Inde, 2016)

• «League of Exotique Dancers» de Rama Rau (Canada, 2016)

• «Exotica, Erotica, Etc.» d'Evangelia Kranioti (Grèce, 2015)

 

Un débat réunissant des professionnels du cinéma a également été organisé afin de discuter de l'égalité entre les femmes et les hommes dans les industries culturelles et créatives.

 

«Le point d'orgue de cet événement a été la présentation de la stratégie mise en œuvre avec succès par la Suède et du plan d'action de l'Institut suédois du cinéma en matière d'égalité hommes-femmes, qui vise une représentation 50/50 dans l'industrie cinématographique d'ici 2020», a indiqué Dimosthenis Tremos, directeur du Secrétariat général grec pour l'égalité des sexes.

 

La Suède et la Grèce sont membres d'un groupe de travail ad-hoc mis en place par le Conseil de l'Europe en 2016. Ce groupe est chargé de rédiger une recommandation sur l'égalité hommes-femmes dans le secteur audiovisuel.

 

M. Tremos a ajouté: «La Grèce met fortement l'accent sur la nécessité d'exploiter pleinement les compétences, les talents et la créativité des femmes et des hommes. C'est pourquoi, parallèlement à l'intégration de la dimension d'égalité des sexes dans les différentes politiques, notre plan d'action national en faveur de l'égalité des sexes pour la période 2016-2020 comporte un chapitre spécifiquement consacré à la promotion de l'égalité hommes-femmes dans le domaine culturel.»

 

L'événement était organisé par le Secrétariat général grec pour l'égalité des sexes, les archives cinématographiques grecques et «Women in Film and Television Greece». L'ambassade suédoise et l'Institut suédois du cinéma étaient associés au festival en qualité de partenaires.