La PDG de Greenhouse Group, Marion Koopman, trouve la liberté dans l’entrepreneuriat

Marion Koopman

Marion Koopman s’est sentie libre le jour où on lui a donné la chance de diriger une entreprise de marketing. Ce qui la motive, c’est la perspective d’explorer de nouvelles voies pour assurer le succès d’une entreprise. En tant que PDG de Greenhouse Group, une entreprise basée à Eindhoven et qui compte quatre agences numériques, Marion a contribué à accroître le nombre de femmes travaillant pour le groupe.

Marion a fait ses premiers pas dans le monde des affaires en travaillant pour un fournisseur de services internet, qui a ensuite été racheté par KPM, une entreprise néerlandaise de télécommunications.

 

Elle raconte: «J’ai progressé très vite. Quand je suis devenue cadre, j’avais à peine 25 ans. J’ai progressivement réalisé que j’aimais rassembler les gens et les aider à avancer

 

En qualité de directrice de l’activation de marque, puis de directrice de Mooiste Contact Fonds, Marion a développé des projets stratégiques, notamment un programme en faveur de la diversité pour accroître le nombre de femmes et de personnes issues de contextes multiculturels parmi les employés de KPN.

 

«Nous avons vraiment cherché à intégrer la diversité à tous les échelons de l'entreprise car la culture de KPN était principalement masculine. Et nous y sommes arrivés», affirme-t-elle.

 

Renonçant au frisson des affaires, elle est devenue directrice de Hi Mobile, une marque de KPN axée sur les jeunes.

 

Quelques années plus tard, voulant relever un nouveau défi, elle a accepté la proposition des fondateurs de Greenhouse Group qui, en quête de nouveaux territoires, l’ont invitée à prendre la direction de l’entreprise. Sous la houlette de Marion, Greenhouse Group a été racheté par WPP, le groupe leader des réseaux de communication.

 

Le monde des grandes corporations a ses avantages, mais lorsqu’elle a pris la tête d’une entreprise, Marion s’est sentie plus libre.

 

Je trouve ça plus simple que d'être directrice d'une grosse société, car vous avez plus de liberté et pouvez faire davantage de choses», précise-t-elle.

 

À son poste de directrice de Greenhouse Group, Marion a poursuivi ses efforts pour encourager les femmes à assumer des fonctions à responsabilités. C’est ainsi que la proportion de femmes dans l’entreprise est passée de 10 à 35 %.

 

Au sujet de la conciliation entre vie privée et vie professionnelle, Marion nous livre le fruit de ses réflexions: «Nous devons accepter que nous ne pouvons pas être parfaites. Vous devez choisir vos priorités. Parfois, il s’agit d’accompagner mon fils à l’hôpital, d’autres fois, d’assister à un gros événement et de renoncer à rentrer chez moi pour dîner

 

Elle conseille aux futurs chefs d’entreprise: «ne regardez jamais en arrière et ne pensez pas à ce que vous pouvez perdre; prenez des risques et pensez à ce que vous êtes capables d’accomplir».

 

Marion a participé à plusieurs initiatives de responsabilité sociale des entreprises, notamment «Heart for Women» et «Fight like a Woman».