LA COMMISSION EUROPÉENNE PUBLIE UNE DÉCLARATION POUR COMMÉMORER LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME 2019

12 mars, 2019

Pour la journée internationale de la femme, la Commission européenne a publié une déclaration sur l’importance de poursuivre la lutte contre les inégalités, d’accroître la représentation des femmes dans la politique et de promulguer la directive de l’Union européenne sur l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée.

 

L’UE a défini plusieurs directives et objectifs visant à améliorer l’expérience de ses citoyennes dans tous les domaines.

 

Le communiqué de presse débute ainsi: «L’égalité est une valeur fondamentale de l’Union européenne et un principe pour lequel nous continuerons de lutter. L’égalité entre les femmes et les hommes ne fait pas exception.»

 

«L’Europe est l’un des endroits au monde les plus sûrs et les plus égalitaires pour les femmes et les filles. Le nombre de femmes occupant un emploi a atteint des niveaux historiquement élevés dans l’UE. De plus en plus de femmes occupent aujourd’hui des postes à responsabilités. Nous pouvons en être fiers.»

 

Mais la Commission européenne reconnaît qu’il est possible d’en faire davantage: «[cela] ne signifie pas que nous sommes au bout de nos efforts ou que ces avancées doivent être tenues pour acquises. En Europe aussi, de nombreuses femmes restent confrontées à diverses difficultés, inégalités et menaces dans leur vie quotidienne: mauvais traitements et harcèlement, salaires plus bas, perspectives d’emploi et de carrière moins nombreuses.»

 

À l’heure actuelle, la Commission cherche des moyens de s’attaquer à ces problèmes. Sa politique de cohésion offre un soutien aux femmes entrepreneurs et améliore la qualité et la disponibilité des services de garde d’enfants (un budget de 1,23 milliard d’euros a été réservé à cette cause pour la période 2014-2020).

 

De même, la Commission encourage les femmes à jouer un rôle plus actif à l’ère du numérique par le biais d’initiatives telles que la campagne «No Woman No Panel» (pas de femme, pas de panel). Leur présence dans le domaine technologique stimulera l’économie et leur permettra de participer pleinement à la société.

 

Le Président Jean-Claude Junker s’est engagé à atteindre une participation féminine d’au moins 40 % dans les organes de gestion de la Commission au 1er novembre 2019, une promesse sur le point de se réaliser grâce à de nouvelles mesures.

 

Pour lire la version intégrale du communiqué de presse et découvrir les autres initiatives de l’UE en faveur des femmes et de l’égalité des sexes, cliquez ici.

 

Les organisations de toute l’Europe ont également célébré la journée internationale de la femme sur les réseaux sociaux, sous le hashtag #IWD2019. Par exemple, l’Agence exécutive pour les petites et moyennes entreprises (EASME) a partagé un petit gif expliquant l’objectif de la plateforme WEgate.