La Banque mondiale prévoit l’ouverture d’un fonds pour les femmes entrepreneurs

13 juillet, 2017

La Banque mondiale a annoncé la semaine dernière la création d’un fonds pour financer les femmes entrepreneurs, un programme qu’elle a développé en coopération avec Ivanka Trump, fille et conseillère du président des États-Unis.

 

L’initiative Women Entrepreneurs Finance débloquera plus de 1 milliard de dollars pour promouvoir l’entrepreneuriat féminin dans les pays en développement.

 

«L’autonomisation économique des femmes est essentielle pour assurer la croissance économique inclusive nécessaire à l’éradication de l’extrême pauvreté. C’est pourquoi cette question fait partie de nos priorités depuis longtemps», explique Jim Yong Kim, président du Groupe de la Banque mondiale.

 

Le fonds fournira une assistance technique et investira dans des projets qui soutiennent les femmes et les PME dirigées par des femmes, affirme la Banque mondiale.

 

Le Groupe de la Banque mondiale a été invité à créer ce fonds par les États-Unis et l’Allemagne, mais l’initiative a obtenu un soutien important des donateurs d’autres pays, dont le Royaume-Uni, l’Australie, le Canada, les Émirats arabes unis ou l’Arabie saoudite.