L’entrepreneuriat féminin espagnol se développe, selon le rapport Global Entrepreneurship Monitor

En Espagne, 8 femmes sur 10 envisagent la possibilité de travailler à leur compte, ce qui dépasse la moyenne européenne. L’activité entrepreneuriale a considérablement augmenté en Espagne par rapport à d’autres pays européens, et les femmes sont de plus en plus présentes dans les initiatives commerciales.

 

L’Espagne est l’un des pays où l’activité entrepreneuriale a le plus augmenté. Les femmes sont de plus en plus nombreuses à se former aux affaires et de plus en plus présentes dans les initiatives entrepreneuriales, représentant près de la moitié (44,9 %) des entrepreneurs en Espagne.

 

Pour 68,5 % des personnes interrogées, c’est la détection d’une bonne opportunité commerciale qui a motivé leur insertion dans le monde des affaires. De plus, les entrepreneurs reconnaissent qu’une fois sur le marché, il est plus facile de détecter de nouvelles voies commerciales et d’en tirer profit.

 

Si la peur de l’échec peut freiner l’entrepreneuriat, une formation adéquate et un réseau de contacts peuvent le stimuler.

 

Le rapport Global Entrepreneurship Monitor analyse l’activité entrepreneuriale de 25 000 personnes, en fonction du pays et de l’expérience professionnelle. Il recueille des données sur tous les aspects de l’entrepreneuriat.

 

De même, dans le rapport Dell Global WE cities, Barcelone a été élue dans le peloton des 50 premiers pays du monde pour l’entrepreneuriat féminin.