Des financements de l’UE aident les femmes chefs d’entreprises dans les zones rurales de Géorgie

07 décembre, 2018

Le Programme européen de voisinage pour l’agriculture et le développement rural (ENPARD) soutient des projets de développement rural dans le cadre de Groupes d’action locale (GAL) dans lesquels de nombreuses femmes s’engagent activement. La municipalité de Keda en Géorgie reçoit des financements de l’UE dans le cadre de l’ENPARD pour encourager les femmes à lancer leur activité économique. En savoir plus sur les histoires de 3 femmes chefs d’entreprise financées par l’UE.

 

Manana Dumbadze a ouvert sa maison d’hôte, «Mokvare», dans le village de Merisi il y a 10 ans. Elle y accueille des touristes et leur fait découvrir la cuisine et le folklore de son pays. Manana songe maintenant à développer son activité pour offrir davantage de services à ses visiteurs. Elle pense que le fait d’être membre du GAL de Keda l’a beaucoup aidé: «Sans communiquer avec les personnes compétentes, cela aurait été encore plus difficile de lancer une nouvelle activité».

 

Nadejda Jabanidze a développé ses activités agricoles avec l’aide du GAL de Keda. Elle dirige maintenant avec succès une ferme et possède un café qui vend les produits laitiers de sa ferme. «Je pense que j’ai, dans une certaine mesure, contribué au développement de la municipalité… J’espère avoir encore plus de succès à l’avenir», a-t-elle déclaré.

 

Tina Tebidze dirige actuellement une petite usine de traitement de café et vend son propre café conditionné sur le marché local. Elle aide aussi les locaux à trouver un emploi en tant que responsable du service en charge du district de Keda à l’Agence pour l’emploi d’Adjarie. Tina pense qu’il est important de montrer que les femmes peuvent diriger des entreprises avec succès. Elle espère développer son activité et vendre son café sur un plus grand marché.

 

Le GAL joue un rôle important dans l’autonomisation des femmes de Keda: il réunit des femmes actives et les aident à mieux gérer et développer leur entreprise avec les connaissances et les expériences qu’elles ont acquises lors des formations dispensées et avec le soutien de l’UE.