ABSENCE CRITIQUE DE PARITÉ ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES DANS LE DOMAINE TECHNOLOGIQUE ET DANS LES ÉTUDES

12 avril, 2019

Un article de Forbes révèle que l’écart entre les hommes et les femmes se creuse dans le secteur technologique, un problème qu’il faudrait régler de toute urgence, non seulement pour des raisons de justice et d’égalité, mais aussi et surtout pour des raisons économiques.

 

Début mars, le ministère espagnol de l’économie et des affaires a présenté son livre blanc sur l’écart de représentation entre les femmes et les hommes dans le domaine technologique.

 

Le document a mis en évidence le petit nombre de femmes dans les carrières scientifiques et techniques, ce qui entraîne une sous-représentation des femmes dans les métiers techniques. En Espagne, seulement 15,6 % des emplois technologiques sont occupés par des femmes. Bien que ce chiffre soit plus élevé au niveau européen (30 %), il reste très minoritaire.

 

L’organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié un rapport montrant qu’en 2015, il n’y avait en Espagne que 12 % de femmes parmi les étudiants en technologies de l’information et de la communication.

 

Il faut absolument augmenter la présence des femmes en sciences, technologies, ingénierie et mathématiques, car il s’agit d’un secteur clé pour la croissance économique et l’innovation, en particulier dans les dix prochaines années.

 

Le Parlement européen a adopté une résolution en 2015 sur les carrières scientifiques et universitaires des femmes, qui encourage les États membres à proposer des mesures incitatives pour l’introduction de plans en matière d’égalité des genres dans les centres de recherche et les universités. Mais la situation stagne.

 

Lisez le reste de l’article de Forbes ici.