«Les questions commerciales intéressent les femmes entrepreneurs», indique la commissaire européenne

26 juin, 2017

La commissaire européenne au commerce a déclaré que l'UE s'était engagée à soutenir l'autonomisation économique des femmes dans les affaires. Prenant la parole devant les décideurs politiques et les entrepreneurs lors du forum international sur les femmes et le commerce de cette année, Cecilia Malmström a souligné que les accords commerciaux pourraient être plus favorables aux femmes entrepreneurs.

 

«Chaque femme qui a la possibilité de faire du commerce est une femme qui peut ouvrir de nouveaux marchés et de nouvelles perspectives, vendre et diffuser ses idées et apporter son soutien à toute sa communauté, voire tout son village», a expliqué la commissaire.

 

Cecilia Malmström a rappelé que le commerce a des effets positifs pour les femmes travaillant dans des domaines d'exportation, notamment l'agriculture. «Le commerce favorise le travail des femmes dans le secteur des services. Mais nos accords commerciaux pourraient être plus favorables aux femmes», a-t-elle ajouté.

 

La commissaire a également annoncé le lancement de la première évaluation de l'UE sur le commerce, l'emploi et les questions de genre. Ce rapport se concentre en particulier sur la nature du soutien que les exportations de l'UE apportent aux femmes à travers l'Europe. «Nous devrions examiner toutes nos politiques commerciales pour voir si elles affectent les femmes, positivement ou négativement», a ajouté Mme Malmström.

 

Cet événement a réuni des décideurs politiques, des entrepreneurs et des organisations de la société civile pour discuter et promouvoir des politiques commerciales inclusives.

 

Le Forum international sur les femmes et le commerce a eu lieu à Bruxelles le 20 juin dernier. Il a été organisé conjointement par la Commission européenne et le Centre du commerce international.